Les musulmans sont des fondamentalistes et des terroristes

Dr. Zakir Abdul Karim Naik

Question: Pourquoi la plupart des musulmans sont-ils des fondamentalistes et des terroristes?

Réponse:

Cette question est souvent lancée aux musulmans, de façon directe ou indirecte, au cours de la plupart des discussions portant sur la religion ou sur des questions d'actualité. Tous les médias entretiennent des stéréotypes sur les musulmans, accompagnés de désinformation flagrante sur l'islam et les musulmans. En fait, une telle désinformation et une telle propagande mènent souvent à de la discrimination et à des actes de violence contre les musulmans. Un bon exemple de cela est la campagne menée contre les musulmans dans les médias américains au lendemain de l'explosion d'Oklahoma; ils avaient dénoncé avec précipitation une "conspiration moyen-orientale" comme étant responsable de l'attaque. On découvrit plus tard que le coupable était en fait un soldat de l'armée américaine.

Analysons ces allégations de "fondamentalisme" et de "terrorisme":

  1. Définition du mot "fondamentaliste"
    Un fondamentaliste est quelqu'un qui adhère aux fondements de la doctrine ou de la théorie à laquelle il est fidèle. Si quelqu'un souhaite devenir un bon docteur, il devra connaître, suivre et mettre en pratique les fondements de la médecine. En d'autres termes, il devra être un "fondamentaliste" dans le domaine de la médecine. Si quelqu'un veut être un bon mathématicien, il devra connaître, suivre et mettre en pratique les fondements des mathématiques. Il devra être un "fondamentaliste" dans le domaine des mathématiques. Si quelqu'un veut être un bon scientifique, il devra connaître, suivre et mettre en pratique les fondements de la science. Il devra être un "fondamentaliste" dans le domaine des sciences.
     
  2. Tous les "fondamentalistes" ne sont pas les mêmes
    On ne peut décrire tous les fondamentalistes de la même façon. Tout comme on ne peut les ranger tous soit dans la catégorie des "bons", soit dans celle des "mauvais". D'ailleurs, une telle catégorisation ne peut que dépendre du domaine dans lequel il est considéré comme fondamentaliste. Un voleur "fondamentaliste" nuit à la société et est donc une personne indésirable. Un médecin "fondamentaliste", par contre, profite à la société et mérite le respect.
     
  3. Je suis fier d'être un musulman fondamentaliste
    Je suis un musulman fondamentaliste qui, par la grâce d'Allah, connait, suit et s'efforce de mettre en pratique les fondements de l'islam. Le véritable musulman n'a pas honte d'être un fondamentaliste. Je suis fier d'être un musulman fondamentaliste parce que je sais que les fondements de l'islam sont bénéfiques à l'humanité et qu'il n'y a pas un seul de ces fondements qui puisse causer du tort ou qui aille à l'encontre des intérêts de la race humaine. De nombreuses personnes entretiennent des idées reçues sur l'islam et considèrent que plusieurs de ses enseignements sont injustes ou mauvais.
    Cela est dû à des connaissances insuffisantes et inexactes sur l'islam. Si l'on analyse de façon rigoureuse et avec un esprit ouvert les enseignements de l'islam, on ne peut qu'en conclure que l'islam contient beaucoup de bienfaits, tant au niveau individuel qu'au niveau collectif.
     
  4. La définition que donne le dictionnaire
    Webster du mot "fondamentalisme" Selon le dictionnaire, le "fondamentalisme" était un courant conservateur protestant aux États-Unis, qui avait vu le jour au début du 20e siècle en réaction au modernisme de l'époque. Ce mouvement insistait sur l'infaillibilité de la Bible, non seulement en ce qui avait trait à la foi et à la moralité, mais aussi en tant que récit historique absolument conforme à la réalité. Il exigeait également la croyance en la Bible en tant que parole littérale de Dieu. Donc le mot "fondamentalisme" a d'abord été utilisé, à l'origine, en référence à un groupe chrétien qui croyait que la Bible était véritablement la parole de Dieu et qu'elle ne contenait aucune erreur. Selon le dictionnaire Oxford, le "fondamentalisme" signifie "l'observation stricte des doctrines anciennes ou fondamentales d'une religion, et plus particulièrement de l'islam".
    De nos jours, dès qu'une personne utilise le terme "fondamentaliste", c'est pour faire référence à un musulman terroriste.
     
  5. Chaque musulman devrait être un terroriste
    Chaque musulman devrait être un terroriste. Un terroriste est une personne qui provoque la terreur. Au moment où un voleur aperçoit un policier, il est terrifié. Un policier est un "terroriste" pour le voleur. De même, chaque musulman devrait être un terroriste pour les criminels de la société comme les voleurs, les pillards et les violeurs. Chaque fois qu'un de ces criminels voit un musulman, il devrait être terrifié. Il est vrai que le mot "terroriste" est généralement utilisé pour désigner une personne qui provoque de la terreur chez les gens. Mais un véritable musulman ne devrait être un terroriste qu'à l'égard de personnes particulières (comme les criminels) et non pas à l'égard de gens innocents. En fait, le musulman devrait plutôt être une source de paix pour les personnes innocentes.
     
  6. Les mêmes personnes, la même action, mais deux étiquettes différentes: "terroriste" et "patriote"
    Avant que l'Inde n'obtienne son indépendance de l'autorité britannique, certains combattants pour la libération de l'Inde ne souscrivant pas à la non-violence furent étiquettés de terroristes par le gouvernement britannique. Ces mêmes personnes, pourtant, furent louangées par les Indiens qui les appelèrent fièrement les "patriotes". C'est ainsi que deux étiquettes différentes ont été données aux mêmes personnes pour les mêmes actions. Pour les uns, ils étaient des terroristes, tandis que pour les autres, ils étaient des patriotes. Ceux qui croyaient que la Grande-Bretagne avait le droit de gouverner l'Inde traitèrent ces gens de terroristes, alors que ceux qui croyaient que la Grande-Bretagne n'en avait aucun droit les appelèrent les patriotes ou les partisans.
    Il importe donc, avant de juger une personne, de la laisser parler et s'expliquer en toute justice. Les deux versions de l'affaire doivent être entendues, la situation doit être analysée, et les raisons et intentions de la personne doivent être prises en considération. Ce n'est que lorsque toutes ces règles ont été respectées que la personne peut être jugée.
     
  7. Le mot "islam" signifie "paix"
    Le mot "islam" dérive du mot "salaam", qui signifie "paix". L'islam est donc une religion de paix dont les fondements enseignent à ses fidèles de maintenir et de promouvoir la paix partout à travers le monde.
    Donc, chaque musulman devrait être un fondamenliste, i.e. qu'il devrait mettre en pratique les fondements de la religion de paix: l'islam. Il ne devrait être un terroriste qu'à l'égard des criminels afin de promouvoir la paix et la justice dans la société.
1
1135
تعليقات (0)